L’année 2018 n’avait pas commencé que déjà son lot de nouvelles tendances web faisaient leur apparition. Avec comme point de départ : l’annonce de la couleur Pantone 2018, Ultra Violet.

Pas qu’on suive la tendance à coup sur mais il est vrai qu’on les sentait finalement venir toutes ces petites choses qui arpenteront les sites internet made in 2018.

Retour sur 8 d’entre elles.

 

1. Couleurs : Pantone & couleurs vives

 

Couleur Pantone 2018 - Ultra Violet

Ça y est, on la connaît ! La couleur Pantone 2018 sera Ultra Violet. Cette annonce donne un peu le ton de cette année 2018. L’aspect quelque peu « électrique » de cet ultra Violet se marie très bien avec le retour en force des couleurs vives, des teintes saturées et du flashy qui, vraisemblablement, débarqueront sur nos écrans Web en 2018. Tout cela n’est pas sans m’évoquer l’ambiance années 80’s (si, si, souvenez-vous, c’est tout à fait ça !) et m’amènent par le même temps une petite pointe de mélancolie… Et ça tombe bien car la mélancolie, le rêve, la douceur, la spiritualité… sont les adjectifs significatifs du violet.

Qu’on aime ou qu’on déteste, toutes ces nouvelles teintes ont le méritent d’attirer l’œil et de pouvoir mettre en avant une information clé.
En dégradé (comme le préconise beaucoup d’influenceurs) ou par petites touches, cette abondance de couleurs nous permet à nous, WebDesigners et graphistes, d’oser (enfin). Attention aux yeux !

 

2. Fait main

Fait Main

Le Handmade, le DIY ou le « fait maison » avaient déjà le vent en poupe ces dernières années et cela ne se tarira pas en 2018.

Sous ces appellations, se déploie un éventail de domaines dans lequels chacun peut exprimer sa créativité : la typographie, l’illustration, les pictos… Amis artistes : 2018 est votre année !

Dans un soucis d’originalité et de personnalisation, le travail à la main sera davantage mis en avant. En plus d’être agréable à l’oeil, il amène un côté authentique qui inspire confiance et qui permet de marquer davantage les esprits. Bref, l’occasion d’exprimer pleinement sa créativité et, comme pour les couleurs, d’oser !

Si vous êtes plus branché Material Design ou Flat Design : pas de panique ! Ceux-ci ont encore de belles heures devant eux. Néanmoins, leur aspect quelque peu uniforme, sans détails ou nuances (et parfois aseptisé avons-le) les poussent peut être gentillement vers la sortie. Affaire à suivre…

 

3. Épuration totale

Menu Hamburger
Crédit photo : www.logicdesign.co.uk

Un peu en contre-balance de la tendance du fait main et de la mise en exergue du détail (évoqués plus haut), le design épuré sera encore de la partie cette année. On entendra d’ailleurs parler du Low Design et une devise englobera parfaitement cette tendance : « Moins mais mieux ».
(Et ce n’est pas sans nous rappeler d’autres aspects de notre société actuelle (alimentation, consommation & Co…) qui misent aussi sur cet adage : c’est donc bien dans l’air du temps…).

Je prendrais en exemple le menu hamburger.
Certes son utilisation est cohérente à une époque où le mobile est l’outil n°1 de navigation sur Internet (on en parle juste après) mais c’est aussi une belle illustration de cette tendance épurée : tout le monde (ou presque) connaît désormais le fameux picto du menu hamburger. Alors on ne s’arrête plus aux mobiles pour l’utiliser et on le met partout ! Simple et efficace, discret mais significatif : l’exemple parfait qu’on peut être pertinent tout en étant épuré.

 

4. Tout pour mon mobile

Mobile First

« Mobile first » (= En premier le mobile) : voilà ce qu’on nous apprenait il y a déjà quelques années dans les formations Web. Et cette tendance n’a fait que s’accroître.

Aujourd’hui, plus de 50% des consultations internet se font depuis un mobile. Il est donc impossible, en 2018, de faire sans cette donnée essentielle. Et notre travail, en tant que professionnel du web, va forcément dans ce sens : site responsive, outil pour optimisation d’affichage sur les smartphones, ergonomie d’un site pensé pour le mobile (scroll, design, typographie…).
On entend d’ailleurs de plus en plus parlé de l’AMP (Accelerated Mobile Pages) un codage qui permet aux sites de se charger plus rapidement sur les smartphones.
Bref, personne n’échappe à la règle et tout bon professionnel s’est déjà emparé du sujet.

D’ailleurs, Google est de plus en plus regardant sur cet aspect lorsqu’il indexe votre site internet : plus il est adapté aux mobiles, mieux vous serez référencé. Bonne nouvelle, non ?! Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour votre projet de création ou de refonte de site : pensez mobile !

 

5. ChatBot

Le ChatBot (littéralement le dialogue avec un robot), c’est cette petite boîte de dialogue qui s’ouvre en général en bas de votre écran et qui vous permet de discuter en direct sur le site (comme sur le site Oui Sncf par exemple).

Loin d’être une nouveauté (pour ma part, dans ma ancienne vie touristique, cela était déjà développé sur les sites des offices de tourisme), il semble que cette fonctionnalité ait le vent en poupe et qu’elle devienne en 2018 un élément presque standard sur le web.

A une époque où tout va très vite et où l’info devient (bien trop) vite obsolète, cet outil est une solution adaptée aux internautes qui voudront obtenir des réponses très rapidement à leurs questionnements.
Cela amène également une impression d’humanité dans la navigation : quand l’avatar de ☺ Pierre, responsable commercial du site, vous invite en toute sympathie à lui poser des questions, c’est plutôt agréable et on a ce sentiment que l’équipe s’intéresse à son client.
Un très bon point, mais n’oublions pas que, bien souvent, derrière ces ChatBot se cachent des robots, alors pour l’humain, il faudra repasser…

 

6. Place à l’image

Visuels et images sur les sites

Loin d’être une tendance nouvelle, c’est davantage la continuité d’un art de vivre de notre société : il n’y a qu’à voir l’envolée d’Instagram pour se rendre compte du phénomène.
Sur vos sites Web, l’image aura encore la part belle, alors sortez vos appareils et dégainez vos plus beaux clichés.

Pour ne citer que quelques exemple de cette mise en avant de l’image, commençons par l’écran partagé (split screen) qui est très à la mode : on sépare votre écran en plusieurs zones ; chaque zone donne une info et est représentée soit par une image, par une couleur, par un texte… Une expérience utilisateur (UX) très agréable et en adéquation avec la tendance épurée dont nous vous parlions plus haut.
Cette page du site des Vieilles Charrues 2017 en est un exemple. Ou encore celui-ci.

On met aussi de plus en plus de grandes et belles images en arrière plan de nos pages web. Que ce soit en slider (diaporama) ou en image fixe, cela ne surprend plus personne et fait toujours son effet (même la Ratp s’y est mis ;-P).

Enfin, l’infographie plus que le texte pour expliquer ou donner des données, s’inscrit également dans cette tendance de l’image. Les internautes ne prennent souvent plus la peine de lire (pas le temps!) et tous ces visuels permettent de leur apporter l’info en un coup d’oeil.
Le site QQF a bien compris cela et a fait de ses infographies sa marque de fabrique.
Niveau référencement, n’oublions pas que le texte est roi et qu’il en faudra un minimum sur votre site tout de même.

Parce qu’une bonne image vaut mille mots, je ne peux que vous conseiller de soigner vos visuels sur votre site.

 

7. Vidéos, mouvement et animations

Animations et 3D

Pour rebondir sur le tout à l’image, l’animation et le mouvement sont également sur le podium des tendances à suivre en 2018.

L’image fixe, belle, grande et explicite sur ma page web, c’est bien.
Le Cinémagraphe
, c’est presque mieux.
Kézako ? A mi-chemin entre l’image et la vidéo, cette technique permet, sur un plan fixe, d’isoler un élément et de l’animer de façon répétitive. Cela donne du dynamisme et permet de mettre en relief un point clé de votre cliché.

L’animation par l’interaction est aussi la bonne idée pour amener du mouvement sur un site tout en impliquant son internaute. L’action de son clic déclenche une animation (plus ou moins élaborée) et permet une transition originale entre les pages et les informations.
En voici un exemple sur le site Teapot Création.

La vidéo en arrière-plan ou en pleine page reste également un outil viable et déjà ancrée depuis quelques années : à l’heure où le storytelling est de mise, l’utilisation de la vidéo est un bon moyen de parler de soi, de faire entrer dans ses coulisses et de donner confiance à son interlocuteur.
Un bel exemple ici avec l’office de tourisme de Carnac.

Bref, tous ces outils permettre à l’internaute de s’imprégner totalement : un produit mis en avant par la 3D est forcément plus vendeur, une visite à 360° d’un établissement hôtelier est bien plus attractif, une vidéo qualitative sera bien plus explicite qu’un long texte.

 

 

8. I ♥ Scroll

Souris d'ordinateur

Enfin, dernière tendance 2018 présentée ici : la magie du Scroll.
Scroller, vous le savez, c’est cette action qui permet de faire défiler du contenu sur un site à l’aide de sa souris ou de son doigt (sur les écrans mobiles).

Côté web, forcément, l’utilisation grandissante du mobile dans la navigation internet pousse à développer cette action. Comme sur les réseaux sociaux (Facebook en tête) où ce type de défilé est un automatisme, on s’appuie sur cette expérience pour élaborer toujours plus de sites internet One page (c’est à dire cette loooooongue page web qui semble interminable et qui contient toutes les infos).
Un exemple de site en One Page avec le chanteur C. Willem.

Et ça fonctionne !
Vigilance tout de même dans cette technique qui peut apporter, aussi, son lot de désagréments (cf l’article de la Fabrique du net à ce sujet).

 

***********************************

Voici donc un bref aperçu de tendances Web 2018 qui m’ont interpelés et que j’avais envie de vous exposer ici.

Et parce qu’on n’est pas obligés de suivre la tendance, ni même tenu de l’apprécier, je vous propose un petit sondage pour avoir votre avis sur le sujet.